claude rutault ÉCRITURE, PEINTURE, SOCIABILITÉ

claude rutault ÉCRITURE, PEINTURE, SOCIABILITÉ

TALM Conférences Marie-Hélène Breuil / claude rutault : écriture, peinture, sociabilité

Marie-Hélène Breuil / claude rutault : écriture, peinture, sociabilité

Mercredi 26 novembre 2014

18 h 30, salle de conférence

116, boulevard Béranger

 

Marie-Hélène Breuil / claude rutault, ÉCRITURE, PEINTURE, SOCIABILITÉ, avec une préface de Anne Mœglin-Delcroix, aux Presses universitaires de Rennes, 2014.

 

« une toile tendue sur châssis peinte de la même couleur que le mur sur lequel elle est accrochée » : rappelé dans la plupart des définitions/méthodes, cet énoncé constitue le point de départ d’un travail qui engage la peinture – y compris le non-peint ou le repeint – et l’ensemble des disciplines regroupées sous l’intitulé beaux-arts, ainsi que l’histoire de l’art et des collections, la littérature, en une réflexion radicale sur la production, l’économie et le marché de l’art. Conçue comme une promenade dans l’œuvre subtile de Claude Rutault, des années 1960 à ses recherches les plus récentes, cette monographie invite à prendre la mesure du rôle de l’écrit et de ses développements, de la persistance de la peinture et de la «sociabilité» en jeu, nécessaire passage de l’écriture à la peinture.

 

Marie-Hélène Breuil est professeur d’histoire de l’art à l’École supérieure des beaux-arts TALM site de Tours. Ses recherches se partagent entre deux thèmes qui se croisent: l’art contemporain depuis 1970 autour du travail de peinture et d’écriture de Claude Rutault et les problématiques de conservation-restauration des œuvres contemporaines sur lesquelles elle a publié plusieurs articles. Elle a assuré la mise en œuvre, la documentation et l’iconographie de l’édition intégrale des définitions/méthodes parue sous le titre définitions/méthodes le livre, aux productions Flammarion 4 en 2000 et collabore régulièrement avec l’artiste.

Les derniers flux