© Guillaume Constantin

© Guillaume Constantin

TALM Conférences Guillaume Constantin / Fantômes du jour, displays & squelettes

Guillaume Constantin / Fantômes du jour, displays & squelettes

Dans le cadre du séminaire (co)produire l’art de Sandra Delacourt

« Appropriation, recyclage, détournement et autres déplacements, transformations voire déformations habitent l’œuvre de Guillaume Constantin. Développant un travail essentiellement sculptural et d’installation, il conçoit régulièrement des displays ou réalise des interventions sur des dispositifs d’exposition préexistants, notamment muséaux, interrogeant le rapport à l’œuvre ou à l’objet, sa collection et ses modes de monstration comme de circulation, son histoire, au sein de différents contextes pouvant mettre en tension conservation et disparition, visibilité et absence. L’artiste remet ainsi littéralement en jeu l’exposition en même temps qu’il en propose une réécriture et une relecture, convoquant la mémoire et les traces du passé. » (R. Brunel, A. Marchand et A-L. Vicente.)

Cette conférence marque le début d’une série d’événements que l’Esba TALM consacre en 2015 à l’œuvre de Guillaume Constantin, sur l’initiative de Sandra Delacourt. Elle est l’occasion de découvrir les productions récentes de l’artiste mais aussi la nature du travail artistique entrepris à Tours, en collaboration avec l’Atelier Calder, Eternal Network et les écoles des beaux-arts de Tours et d’Angers.

Cette rencontre avec l’artiste est également l’occasion de lancer le workshop Random/Reset qui se déroulera à l’Atelier Calder les 27 et 28 janvier 2015. Durant deux jours, Guillaume Constantin investira ce lieu de résidence historique avec les étudiants des séminaires  (co)Produire l’art (Tours) et Make Something (Angers). Il y sera autant question d’archives que des traces laissées ça et là par les générations d’artistes qui, au cours des 25 dernières années, ont fait de l’atelier d’Alexandre Calder leur espace propre de création.

À cette occasion, Guillaume Constantin évoquera l’exposition monographique qui lui sera consacrée au printemps prochain par l’école supérieure des beaux-arts de Tours Angers Le Mans dans les espaces d’Eternal Gallery.

Guillaume Constantin
Né en 1974, Guillaume Constantin vit et travaille à Paris.
On a pu voir son travail dans de nombreuses expositions collectives, foires internationales, Frac et centres d’art. En 2014, ses différents projets personnels l’ont emmené au Mac/Val, au CRAC à Sète, au Cryptoportique de Reims à l’invitation du Frac Champagne-Ardenne, dans l’arthothèque de la Biennale de Belleville, aux foires Istanbul Art international, OFF(icielle) à Paris et ARTPARIS au Grand Palais.
Chargé des arts visuels aux Instants Chavirés, lieu basé à Montreuil dédié aux musiques expérimentales, aux arts visuels et sonores (www.instantschavires.com), il a aussi réalisé le commissariat de l’exposition des diplômés de l’École Supérieure d’Art de Clermont-Ferrand.
Guillaume Constantin est représenté depuis 2011 par la galerie Bertrand Grimont (Paris). (www.bertrandgrimont.com)

Les derniers flux