Expo 13

Fruit d’un travail de collaboration et d’échanges avec 13 étudiants du Master Valorisation du Patrimoine et Développement Local de l’Université du Maine, l’exposition des diplômés au DNSEP de l’Ecole supérieure des beaux-arts du Mans invite le public à découvrir les productions (vidéo, sculpture, peinture, installation sonore, mobilier )de 13 jeunes créateurs, du 2 au 6 février.

 

Dans le cadre des relations qui depuis de nombreuses années se sont installées avec l’Université du Maine, ces deux institutions ne cessent de multiplier des partenariats de diverses natures et d’une grande pertinence.

Cette évolution significative s’appuie sur la reconnaissance mutuelle des parties d’une part et des intérêts pédagogiques d’autre part. L’apport de compétences complémentaires, stimulant fortement le développement d’une synergie valorisante et qualifiante pour nos formations initiales, permet de souligner que le maillage académique, à partir d’un ancrage territorial fort, produit un rayonnement augmenté des parties : ces dernières s’appuient simplement sur des valeurs telles que l’altruisme, le partage, et sur le principe d’agrégation d’intelligences.

Ainsi, Le Mans Acoustique, consortium qui aura définitivement cristallisé nos liens avec l’Université du Maine a pour conséquence – par une meilleure connaissance du positionnement de chacun, d’offrir d’excellentes indications sur les possibilités de développement de structures et d’actions pluridisciplinaires. Il faut alors être vigilant, saisir les occurrences pour construire, par le décloisonnement, des situations de désirs propices au développement de nos intérêts communs partagés.

L’exposition présentée est à cet égard une initiative exemplaire. Portée par deux enseignants de nos établissements, elle participe de cette intelligence plurielle qui offre aux étudiants de l’Université, et anciens élèves de l’Ecole supérieure des beaux-arts, de trouver en la matière, et sous l’intitulé générique « l’exposition des diplômés », devenant, « créateurs, artistes émergeant », la possibilité d’une rencontre pour concevoir et installer un projet collaboratif qui vise à créer un événement institutionnel.

C’est une exemplification réelle de nos articulations, de nos frottements, qui nous est donnée à voir. C’est également la représentation à l’échelle 1 d’une activité professionnelle que le Master en Valorisation du Patrimoine Culturel et Développement Local de l’Université du Maine initie au sein de notre Ecole d’art.
Il s’agit d’un événement culturel en tant que tel, qui vient acter la présence d’une production artistique contemporaine, certes, mais c’est aussi, pour l’ensemble du dispositif allant de la conception du projet à sa réalisation, un objet pédagogique expérimental, et nous nous devons de l’appréhender également sous cet angle pour en apprécier sa forme et sa pertinence.

> Exposition visible du lundi 2 au vendredi 6 février, de 14h à 19h.

Radio On, jeudi 5 février, à partir de 20h.

 

 

 

Les derniers flux