Le concours d’entrée en première année

Le concours d’entrée en première année se déroulera les 6 et 7 avril 2017 à l’école du Mans.

A l’attention des candidats APB résidant à l’étranger :

Madame, Monsieur,

Vous vous êtes inscrit sur le site admission Post Bac (APB) afin de présenter votre candidature au concours d’entrée en première année de l’Ecole supérieure des beaux-arts TALM. Vous devez impérativement vous présenter aux épreuves les 6 et 7 avril 2017 qui se tiendront au Mans, en France. Aucune dérogation ne sera délivrée. Si vous avez besoin d’un visa, nous pouvons vous faire parvenir une convocation dès réception de votre document de confirmation APB accompagnée d’un chèque de 50 € à l’ordre de la DDFIP.

A l’attention des candidats APB résidant hors France métropolitaine:

Madame, Monsieur,

Vous vous êtes inscrit sur le site admission Post Bac (APB) afin de présenter votre candidature au concours d’entrée en première année de l’Ecole supérieure des beaux-arts TALM. Vous devez impérativement vous présenter aux épreuves les 6 et 7 avril 2017 qui se tiendront au Mans, en France. Aucune dérogation ne sera délivrée. Une convocation vous sera adressée dès réception de votre document de confirmation APB accompagnée d’un chèque de 50 € à l’ordre de la DDFIP.


Les modalités d’inscription au concours d’entrée de TALM évoluent en 2017. Veuillez suivre les instructions correspondant à votre situation en septembre 2016 :

Les candidats peuvent se présenter au concours à l’entrée d’un, de deux ou des trois sites de TALM. Les candidats passent deux entretiens devant deux jurys distincts quelque soit le nombre de sites demandés. Les jurys sont composés d’enseignants de Tours, d’Angers et du Mans ou d’enseignants d’Angers et du Mans.

L’admission en première année nécessite de se présenter aux quatre épreuves suivantes :

        • épreuve écrite (commentaire d’une œuvre, d’un texte, dissertation autour d’un sujet de culture artistique générale) ;
        • épreuve pratique (dessin portant sur les capacités d’observation, de représentation et d’imagination du candidat) ;
        • épreuve de langue vivante (anglais, allemand, italien ou espagnol) ;
        • entretien d’environ quinze minutes, portant sur les motivations et s’appuyant sur la présentation du dossier de travaux personnels (un entretien par site demandé).

Les résultats, seront affichés et mis en ligne sur les sites internet de l’Établissement et communiqués par lettre individuelle.

Pour se présenter au concours les candidats doivent

      • avoir au minimum 18 ans dans l’année ou présenter une autorisation parentale ;
      • être titulaires ou dans l’année du baccalauréat, toutes options ou équivalence ;
      • maîtriser suffisamment la langue française pour lire et dialoguer. Les candidats non francophones doivent justifier au minimum du niveau B2 au TCF (test de connaissance du français) ou au DELF (diplôme d’études en langue française). Pour tout renseignement : www.ciep.fr/tcf
      • Les non bacheliers qui témoignent d’une maturité et d’un engagement artistique de nature à garantir leur capacité d’insertion sont admis à se présenter au concours sous condition de l’avis favorable du directeur de l’établissement.

Droit d’examen pour la constitution du dossier

      • 50 € non remboursable.

Frais d’inscription après réussite au concours
Le conseil d’administration fixe annuellement le montant des droits d’inscription.

Tarifs pour l’année universitaire 2017 – 2018 (délibération N° 274-2015 en date du 9 décembre 2015 – arrêté n° 35 11 2016)

Élèves boursiers

        • Échelon 7 : 230 €
        • Échelon 6 : 251 €
        • Échelon 5 : 258 €
        • Échelon 4 : 274 €
        • Échelon 3 : 293 €
        • Échelon 2 : 312 €
        • Échelon 1 : 335 €
        • Échelon 0 bis : 353€

Élèves non boursiers

      • 500 €

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Démarches administratives

Les derniers flux